Festival International
de Guitare de 
Puy-l'Évêque 

et du Vignoble

Jeudi 29 juillet 2021 - 21h

archiluth et clavecin

PARTENAIRE VIGNERON DE LA SOIRÉE
"Mes vins du Lot" et "Vignerons indépendants"

Soirée évènement 

Thomas Dunford & Jean Rondeau

Archiluth et Clavecin

22424459_2009313912685711_44810771667605
image.jpg

Le claveciniste Jean Rondeau et le luthiste Thomas Dunford (Ensemble Jupiter) unissent leurs talents pour un album exceptionnel consacré aux grands compositeurs du Baroque français (Couperin, Rameau, Charpentier, Forqueray, Marais, D'Anglebert, De Visée), enregistré dans la sublime acoustique de la Chapelle Corneille de Rouen.  

 

"Nous nous lançons dans une danse incantatoire mais dénuée de toutes mécaniques pour que la phrase musicale devienne l'organe même. Voilà notre travail, notre obsession ! Nous cherchons ici à passionner par le ressac de la redite et non à convaincre par le verbe. Nous sommes des ruminants du geste-passion, des flibustiers de la joie. Voilà !                          
- Thomas Dunford & Jean Rondeau  

 

Le virus des musiques anciennes, Thomas DUNFORD l’a attrapé très jeune avec sa sœur, en accompagnant ses deux parents, gambistes de métier, sur leurs tournées. L’ombre de Jordi SAVALL, qui plana sur les années de formation de son père et de sa mère, n’est peut-être pas totalement indifférente au choix du luth par le jeune homme. Si le musicien catalan a lui-même beaucoup joué et enregistré en duo avec des personnalités incontournables de l’instrument, comme Paul O’DETTE, il n’a surtout eu de cesse de bâtir des ponts entre les musiques anciennes européennes et celles orientales et arabes de tradition orale. Des traditions dans lesquelles le luth et toute la famille d’instruments qui en découle - archiluth, théorbe, chitarrone - puisent leurs origines. Sa liberté et sa musicalité ont imposé cet «Éric CLAPTON du luth » sur les scènes du monde entier, en solo, en duo avec son « frère en musique » le claveciniste Jean RONDEAU.» (BBC Music)

 

Jean RONDEAU est Diplomé du conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où il a suivi les cours d'Olivier BAUMONT, de Blandine RANNOU et de Kenneth WEISS sans oublier les leçons du conservatoire avec Blandine VERLET.

En 2011, il devient membre de l'ensemble baroque Nevermind et forme avec trois amis du conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, le Quartet Jazz Note Forget.

En 2012, il reçoit le 1er prix en clavecin du Festival de musique de ancienne de Bruges et le 2e prix de la meilleure interprétation d'une pièce contemporaine au Concours international de clavecin du Printemps de Prague.

En 2013, il se voit décerner le titre de jeune soliste des Radios francophones publiques.

En 2015, il grave son premier enregistrement autour de JS Bach, intitulé «Imagine»  chez Erato.

En 2015, il est couronné "révélation soliste instrumental de l'année" aux victoires de la musiqque classique.

En 2016, il compose et joue la musique du film Paula – Mein lieben soll ein Fest sein, un film allemand réalisé par Christian Schochow.

En octobre 2018, parait son enregistrement de 15 sonates de Scarlatti. Il remporte le mois suivant un diapason d'Or